Assia LABBAS

Extrait de l'article d'Assia Labbas

Une première au NYT

Le 13/03/2015,

« Satirists, Led by Muslims, Find Much to Mock in ISIS »

fait la une de l‘International New York Times. C’est un article signé Assia Labbas aujourd’hui assistante éditoriale au célèbre journal   à Londres. Beau début pour Assia, issue de la première promotion du master journalisme de l’UCP à Gennevilliers.

Assia vient tout juste d’être diplômée. Au cours de la cérémonie où elle a retrouvée les étudiants de sa promotion, elle fût également  récompensée d’un prix d’excellence que lui a remis Sylvie Brodziak, directrice de l’UFR Lettres et Sciences humaines tandis que Jean-Claude Lescure lui remettait son Master.

Assia Labbas avec Sylvie Brodziak  et Valérie Amyot

Assia Labbas avec Sylvie Brodziak et Valérie Amyot

Rigoureuse et persévérante Assia est également quelqu’un qui a très vite intégré l’importance du multimédia dans la vie du journaliste. Et sans doute sa passion pour le cinéma lui a-t-elle ouvert quelques portes. Au « fronton » de son blog : Orson Wells incarne Charles Foster Kane comme pour d’une seule image synthétisée ses deux amours avec en toile de fond, le questionnement légitime du journalisme sur son implication dans nos sociétés.

L’an passé, dans le cadre du cours de Romain Badouard sur les controverse, Assia a collaboré à une étude multimédia qui interrogeait la profession sur la diffusion de vidéos signées par des groupes terroristes.

Aujourd’hui dans « Satirists, Led by Muslims, Find Much to Mock in ISIS » elle nous parle à nouveau de vidéo et de terrorisme mais sous un angle assez inattendu, aussi et pour ne rien dévoiler de cette surprenante réalité allez vite vous promener sur  : Logo du New York Times