Assias Labbas publie dans le NYT

Par Victoria Laurent

Le 1er janvier dernier, Assia Labbas publiait son premier article sur le site du New York Times intitulé International Artists Seek Out Real Sound in Paris. Pour ce travail, la jeune femme, issue de la première promotion du master de journalisme de Gennevilliers a rencontré le producteur de 47 ans Philipe Zdar. En poussant la porte rouge d’un studio d’enregistrement de Montmartre elle y a découvert un univers « passionnant et authentique ». C’est ici, attiré par la « French Touch » musicale, que des artistes comme Kanye West, Pharrell Williams, Phoenix et même Cat Power ont travaillé. En 2008, c’est dans ce studio, baptisé Motorbass, que le groupe Phoenix enregistre son album qui sera récompensé par un Grammy Award du meilleur album indépendant en 2010.

Au cours d’un stage de cinq mois sur la version papier du New York Times en tant qu’assistante de rédaction, Assia a pu collaborer avec de vrais journalistes sur différents reportages. « J’y suis allée parce que j’avais l’envie d’être correspondante à l’étranger. Un stage dans cette rédaction me permettait d’appréhender le métier et aussi de voir comment traiter l’actualité internationale » précise Assia. Ce stage lui a permis d’explorer des sujets très variés, tels que la grève des taxis parisiens, la sphère de la production musicale ou encore « les jeunes et la rue ». Concernant les méthodes de travail qu’elle a acquises, elle ajoute : « la différence entre travailler au New York Times et dans un quotidien comme Libération ou le Figaro,  c’est qu’il s’agit d’un journalisme anglo-saxon. Nous étions amené à traiter les faits avant tout, sans exposer nos opinions. D’ailleurs, les pages Opinion et les pages News sont séparées.»

Pour lire l’aticle : Cliquer ici