La Maison Des Journalistes

Par Ali Al-Daher

Maison des Journalistes

A gauche : Ali Al-Daher

A Paris, dans le XVe arrondissement se trouve un immeuble long et bas. On y trouve des bureaux, une bibliothèque, une cuisine et 14 chambres ; un lieu de travail, mais aussi un lieu de vie. C’est la Maison Des Journalistes dirigée par Darline Cothière, qui nous explique sa mission.

14 journalistes de diverses nationalités y ont trouvé refuge entre six et dix mois. Dans chaque chambre, il y a une histoire différente, un rêve et un souhait comme celui de Bassel.

 Rahima Noori,  est une journaliste afghane . Sa vie était menacée dans son pays, elle regarde en silence ses photos de mariage pour se remémorer les beaux souvenirs avec sa famille.

Depuis sa création en 2002, la structure financée par de grands médias, a hébergé près de 360 journalistes fuyant des zones de conflit. Mais malheureusement, c’est une solution seulement temporaire, accompagnée d’un chemin plein de difficultés : la langue, le travail, la nostalgie et l’intégration dans la société française.