Doctorat honorifique remis à Annie Ernaux

Annie Ernaux honorée par l’UCP

par | Annie Ernaux | 0 commentaires

Par Laura Bruneau et Maxime François

Après deux journées d’émulation littéraire, Annie Ernaux a reçu un doctorat d’honneur de l’université de Cergy-Pontoise.

L’université de Cergy-Pontoise (UCP) avait décidé de remettre un doctorat d’honneur à l’écrivaine cergyssoise Annie Ernaux pour récompenser l’ensemble de sa prolifique carrière littéraire.

Au terme du colloque international «En soi et hors de soi», Annie Ernaux a reçu la médaille de l’UCP et son diplôme, non pas sans une certaine émotion.

Le maire socialiste de Cergy, Jean-Paul Jeandon, présent à la cérémonie, n’a pas manqué de souligner les quarante ans de vie d’Annie Ernaux dans la commune ainsi que son engagement politique contre la montée des extrémismes. «Elle élève l’écriture au rang d’urgence sociétale» a loué François Germinet, le président de l’UCP.

Une auteure «rebelle»

C’est Pierre-Louis Fort, maître de conférences en langue et littérature françaises à l’UCP, qui a le mieux su rendre hommage à l’œuvre d’Annie Ernaux. Etudiant, sa thèse de doctorat portait entre autres sur ses écrits.

Au cours de sa carrière, Pierre-Louis Fort a croisé plusieurs fois le chemin d’Annie Ernaux, notamment en 2003, lorsqu’il avait publié «Entretien avec Annie Ernaux» dans The French Review.

Dans son éloge, il a rappelé qu’Annie Ernaux avait déclaré à propos de cet honneur : «rebelle à toute forme de distinction, c’est la seule que j’accepterai car elle a du sens». Juste avant le début de la cérémonie, Annie Ernaux confiait qu’elle avait trouvé ce colloque «gratifiant» et y avoir trouvé «des interprétations de (son) travail auxquelles (elle) n’avait pas pensé.»

Auteur/Autrice