Cette période de l’année est assez particulière pour tous les amateurs de ballon rond. La Champions League a fait son grand retour. Pour tout fan de foot, rien n’équivaut de se retrouver un mercredi soir entre potes devant un match de ligue des champions. Bière à la main, pizza en face de soi. Cette sensation est d’autant plus satisfaisante quand elle survient après un entrainement d’une heure trente sous une pluie torrentielle. On n’arrête pas la passion.

Du coup, se retrouver seul et confiné dans une chambre étudiante un soir comme cela, gâche un peu la fête. Mais bon, on n’arrête pas la passion. On commence alors par un entrainement « fait maison » un peu de cardio, quelques pompes et des étirements. Après une douche bien méritée, on peut ouvrir les hostilités. Pour remplacer la bière, de l’eau plate au goût peu houblonné. Quant à la pizza, elle laisse place à des pâtes au pesto de basse qualité. Ça y’est c’est le premier coup de sifflet.

Le match que j’ai choisi d’analyser oppose Leipzig au PSG. Je vous épargne les détails mais après une première période de grande qualité, le club français a déjoué et s’est laissé piéger. Faute à un coaching catastrophique et un jeu moins léché. Le résultat est sans appel : 2-1, victoire des domiciles. Globalement les clubs français ne brillent pas dans cette compétition, surtout cette année.

Mais on garde le sourire car pour le moment le monde du sport n’est pas menacé de s’arrêter. Lors de sa dernière allocution le 28 octobre dernier, Emmanuel Macron ne l’a même pas évoqué. Le journal L’Equipe, a pu en savoir plus auprès d’un proche du président de la République. « Il n’y a pas de scénario dans lequel on considèrerait indispensable de devoir interrompre ou suspendre le sport professionnel, indique-t-on à l’Elysée. Le sport professionnel continuera quel que soit le scénario retenu en termes de restrictions et de protocole sanitaire. Dans la diversité des solutions qui existent aujourd’hui pour adapter notre réponse à la situation du virus, aucune ne prévoit, à date, une suspension des activités du sport professionnel. »

La Ligue de football professionnel (LFP) a été tenue informée, ces derniers jours, de la volonté des pouvoirs publics de maintenir les matches de L1 et de L2. Il en va de même pour les compétitions européennes. Le football amateur n’a lui pas eu cette chance. Les matchs ont tous été annulés depuis l’allocution d’Emmanuel Macron.

Auteur/Autrice

  • Intéressé par le football depuis mes premiers pas, je pratique ce dernier depuis maintenant une quinzaine d'années. J'ai toujours souhaité trouver un métier me permettant de vivre de cette passion. Tout juste diplômé d'un baccalauréat économique et social et un peu perdu, j'ai décidé de continuer mes études par un DUT information-communication à Nancy, ce dernier ayant une option publicité. J'y ai découvert les joies du photomontage, de la création de logos, ou encore de la mise en page. Une fois mon stage de deuxième année réalisé et un diplôme en poche, j'ai su que je voulais devenir journaliste sportif. J'ai alors poursuivi ma route par une licence en information-communication à Metz, qui proposait une option journalisme en troisième année. Je suis donc intéressé par le football et le sport en général. J'aime aussi le cinéma, le rap et les animés. J'apprécie beaucoup la presse papier qui demande une véritable plume, mais je ne suis pas fermé au journalisme web que je trouve essentiel dans la société actuelle.