Assia Labbas

web documentaire " 24h du JT"

Sur Francetv éducation.

Qui n’a pas rêver de pénétrer les arcanes du Journal Télévisé? La « grand messe » comme il est nommé dans le jargon.

L’émission phare qui réunit aujourd’hui plus de 10 millions de spectateurs (TF1 et Antenne 2) n’est pas tant regardée pour l’information relatée que parce qu’elle constitue un véritable rendez-vous national.

Né en 1949 le JT est une création de Pierre Sabbagh, reporter radio tout juste trentenaire et le plus vieux de l’équipe qu’il va former. La France de l’après-guerre compte à peine 3000 postes autant dire que le JT n’est regardé par personne. Mais l’idée est tenace et grâce à la conjugaison du progrès technique et de la hausse du pouvoir d’achat, finira par remporter l’adhésion de toute une population.

A l’heure de l’info en continu, le JT est certes en perte de vitesse et loin le temps où Pierre Sabbagh et sa petite équipe partaient en vadrouille autour de Paris pour ramener de quoi monter un journal de 15 mn (1).

L’organisation du JT est complexe mais bien rodée. Son impact social est inéniable

C’est ce que nous donne à comprendre Assia Labbas, journaliste issue de la première promotion.

 

Un contenu didactique.

C’est à travers un web documentaire qu’Assia décrit et analyse les ressorts et l’organisation du JT pour francetv éducation.

« 24h du JT en immension dans les coulisses du grand soir 3 » nous permet de suivre heure par heure le travail de toute une équipe de journaliste. En complément le sociologue Remy Rieffel et le philosophe Yves Michaud donne leur point de vue sur l’impact des journaux télévisés. Enfin, un lexique détaillé du vocabulaire journalistique nous amène à plus de proximité avec le métier.

Il s’agit d’un vrai travail pédagogique : pour preuve, il sert de support de cours à des enseignants.

 

(1) – Voir Le JT tout une histoire sur ina.fr