Un combat pour l’égalité : rencontre avec Mémona Hintermann

Mémona Hinterman

Sacha de Percin

 

Memona Hinterman

Memona Hinterman

Membre du CSA et ancienne journaliste de terrain, Mémona Hintermann est revenue avec émotion sur un événement qui a nourri son combat pour l’égalité.

« Il faut prouver que vous êtes française ». Il y a dix ans, c’est en ces mots qu’un juge d’instruction chargé du renouvellement des papiers d’identité de Mémona Hintermann a ravivé chez elle les préjugés les plus abjectes de notre société. L’ancienne présentatrice du Soir 3 a partagé cet épisode avec les étudiants du Master journalisme de l’UCP site de  Gennevilliers lors d’une rencontre.

Cette phrase semble encore résonner dans l’esprit de celle qui qualifie la maîtrise de la langue française comme un « instrument de la conquête de l’autre ». Ces mots ont fini de la convaincre du combat qu’elle se doit de mener au quotidien. Celui de faire en sorte que la diversité de la société française soit représentée à sa juste valeur dans les médias.

Elle tente de remplir cette mission dans le cadre de ses fonctions au CSA, l’autorité française de régulation de l’audiovisuel. Presqu’une philosophie qu’elle souhaite également inculquer aux étudiants auxquels elle a rendu visite ce vendredi de septembre. « Si vous ne descendez pas sur le ring pour défendre les notions de liberté, égalité, fraternité, personne ne le fera pour vous ». Les aspirants journalistes sont prévenus. Ce combat, elle ne pourra le mener seule.